Maladies maladies des chiens

Dysgénèse sacro-caudale chez le chien

Dysgénèse sacro-caudale chez le chien

Aperçu de la dysgénésie sacro-caudale canine

Certains chiens naissent avec des malformations de la colonne vertébrale associées à l'absence de queue, un trait spécifiquement sélectionné pour certaines races. Les malformations les plus courantes liées à ce trait sans queue comprennent les hémivertébrées, le spina bifida, l'agénésie sacro-caudale et la dysgénèse sacro-caudale.

Dans le cas de la dysgénésie sacro-caudale (littéralement, le terme signifie malformation des vertèbres sacro-caudales), l'anomalie congénitale se traduit par une colonne vertébrale tronquée.

Bien que rarement, cette anomalie peut être associée à des défauts neurologiques. L'innervation de l'anus, de la vessie, des membres postérieurs et de la queue peut être affectée, conduisant à une incontinence à vie potentiellement mortelle.

Les chiens affectés comprennent les sans-queue, comme certaines races de bouledogues (notamment la variété anglaise) et les vieux chiens de berger anglais.

À surveiller

Les chiens ne présentent normalement aucun effet nocif lié à ce défaut. Cependant, ceux qui souffrent de déficits neurologiques se présenteront très tôt dans la vie (au cours des premières semaines) avec des difficultés à marcher dans les membres postérieurs et / ou une incontinence de matières fécales ou d'urine ou les deux. La plupart des chiots atteints neurologiquement sont euthanasiés.

Il est parfois associé au spina bifida.

Diagnostic de la dysgénésie sacro-caudale chez le chien

Le diagnostic de dysgénésie sacro-caudale est souvent suspecté sur la base des antécédents et de l'examen physique.

Les tests de diagnostic supplémentaires recommandés incluent l'imagerie (généralement avec des rayons X mais aussi avec un myélogramme, un scanner et / ou une IRM).

Traitement de la dysgénèse sacro-caudale chez le chien

Il n'existe aucun traitement connu pour cette maladie congénitale. Il est cependant possible d'adapter les animaux atteints à des charrettes qui permettront une déambulation en cas de paraplégie sévère. Toute incontinence apparentée, cependant, n'est pas considérée comme traitable et est la cause la plus courante d'euthanasie liée à la dysgénésie sacro-caudale.

Coût vétérinaire associé à la dysgénèse sacro-caudale

Le coût du traitement dépend de la durée de vie d’un propriétaire pour héberger un animal neurologiquement anormal dans une charrette pour paraplégiques ou par une autre approche. Le diagnostic est généralement très peu coûteux, sauf si un travail d'imagerie majeur est effectué.

Prévention de la dysgénésie sacro-caudale chez le chien

Limiter l'élevage de tout parent au premier degré aux animaux affectés est un must. Les parents et les frères et sœurs ne devraient pas être élevés. Idéalement, les animaux ne devraient pas être élevés sans queue. Ce trait est lourd de conséquences indésirables sur la colonne vertébrale, comme mentionné ci-dessus.

Références pour la dysgénésie sacrocaudale

  • Braund, K.G. (2003). "Troubles du développement". Neurologie clinique chez les petits animaux: localisation, diagnostic et traitement. Récupéré le 04/02/2007.
  • ^ un b "les Anomalies Congénitales et Héritées du Système Nerveux: Petits Animaux". Le Manuel vétérinaire Merck. 2006. Récupéré le 2007-02-04.

(?)

(?)