Maladies maladies des chiens

Sclérose lenticulaire chez le chien

Sclérose lenticulaire chez le chien

Aperçu de la sclérose lenticulaire chez les chiens

À mesure que les chiens vieillissent, des changements se produisent dans leur corps, y compris l'œil. La sclérose lenticulaire est le changement qui se produit dans l'œil du chien qui donne à la pupille un aspect trouble et gris à mesure qu'elle vieillit. La sclérose lenticulaire est un changement normal et inévitable chez le chien.

Le cristallin de l'œil est chargé de diriger et de focaliser la lumière sur la rétine à l'arrière de l'œil. Cette lumière est alors détectée et se traduit par une vision. Le cristallin est enfermé dans une capsule membraneuse. La lentille est une structure en constante évolution, avec de nouvelles couches déposées les unes sur les autres tout au long de la vie du chien. Parce que l'œil est de taille fixe et que la capsule du cristallin ne s'étire pas beaucoup, le cristallin ne peut pas grossir à mesure que ces nouvelles couches se développent. Au lieu de cela, les couches internes de la rétine sont compressées, ce qui laisse de la place pour les nouvelles couches. Les couches les plus anciennes de la lentille sont au centre de la lentille, et cette zone est appelée le noyau. Les couches les plus récentes de la lentille entourent le noyau et cette zone externe est appelée le cortex.

À mesure que le chien vieillit, le noyau du cristallin devient plus dense, plus dur et quelque peu trouble. Le noyau peut avoir une teinte bleu-gris, tandis que le cortex reste complètement clair et transparent. Ce changement de vieillissement du cristallin est appelé sclérose lenticulaire ou nucléaire. En règle générale, les signes de sclérose lenticulaire commencent vers 6 à 8 ans chez le chien et deviennent lentement plus évidents à mesure que le chien vieillit.

Chez le chien gériatrique, la sclérose lenticulaire peut être si trouble que la condition est facilement confondue avec une cataracte du cristallin. Les cataractes peuvent également entraîner une apparence gris-blanc à l'œil en raison de la nébulosité à l'intérieur du cristallin. Heureusement, la vision n'est pas affectée de manière significative dans la sclérose lenticulaire jusqu'aux derniers stades de la vie du chien.

À surveiller

À mesure que le chien vieillit, les pupilles perdront leur couleur noir de jais et deviendront légèrement bleutées ou grises.

La vision reste généralement normale jusqu'à ce que le chien soit assez âgé.

Si l'animal vit assez longtemps, de légers changements de vision peuvent apparaître, tels que le fait de ne pas pouvoir distinguer les individus à distance et d'agir comme si une personne n'était pas reconnue jusqu'à ce qu'elle soit assez proche du chien.

Des changements de vision plus importants peuvent indiquer la présence d'un vieillissement ou de changements dégénératifs dans d'autres structures de l'œil, comme la rétine.

Diagnostic de la sclérose lenticulaire chez le chien

La sclérose lenticulaire peut être diagnostiquée par un vétérinaire lors d'un examen des yeux. La dilatation de la pupille est souvent nécessaire pour distinguer cette condition d'une cataracte du cristallin.

Votre vétérinaire peut référer votre chien à un ophtalmologiste vétérinaire pour une évaluation plus approfondie en utilisant des instruments spécialisés, tels que la biomicroscopie à lampe à fente.

Il est également important d'évaluer d'autres structures de l'œil pour le vieillissement ou les changements dégénératifs.

Traitement de la sclérose lenticulaire chez le chien

Aucun traitement n'est requis pour la sclérose lenticulaire. La condition ne dérange pas l'intérieur de l'œil et n'affecte pas souvent la vision jusqu'à ce que le chien soit assez âgé.

Au moment où la vision est affectée chez les chiens plus âgés, d'autres changements dégénératifs contribuent souvent, comme la dégénérescence rétinienne sénile.

Il est important de différencier la sclérose lenticulaire des cataractes car les cataractes sont souvent traitées par ablation chirurgicale du cristallin.

Soins à domicile et prévention

À mesure que le chien vieillit, il est important d'essayer de maintenir l'environnement cohérent et prévisible. Laissez les meubles au même endroit, assurez-vous que les jouets ne sont pas laissés sur leur chemin, gardez les escaliers et les terrasses bouclés et surveillez de près l'animal à l'extérieur.

En vieillissant, les chiens peuvent également développer une diminution significative de leurs sens de l'ouïe et de l'odorat. Cela peut rendre difficile pour eux de s'adapter à de nouveaux environnements, et ils peuvent se perdre et être confus.

Il n'y a aucune prévention pour cette condition. Chaque chien développe une sclérose lenticulaire à un certain degré en vieillissant.